Kieth-Richards

Je termine à l'instant de re-regarder la vidéo d'Enzo Oddo dans la Rambla, et le même constat s'impose : nada, peau d'balle, le grand vide, je n'ai rien RESSENTI. Pourtant, cette voie, je connais son histoire, je suis passé de multiples fois  à son pied, la lorgnant avec respect. Quand Alexander Huber la réalisée, j'avais été ultra impressionné. Mais en regardant ce garçon se promener dedans, arriver en haut en esquissant à peine un gentil sourire et vite "redescens moi que j'aille en faire une autre", et ben pas le moindre petit frisson, pas la moindre goutte de sueur "au bout des doigts" (jeune padawan, comprends tu la référence?). La question est donc: Pourquoi, aujourd'hui, la magie a-t-elle disparu???

Hypothèse: J'ai vieilli, et, comme tout vieux schnoc qui se respecte, je clame que c'était mieux avant !! Il y a sans doute de ça, mais il faut pousser le raisonnement un peu plus loin. Ce gentil garçon, Enzo, c'est un peu "Justin Bieber fait de la grimpette"! Comment un vieux loup de mer comme moi peut-il être ému par les galipettes de gentils post-ados comme lui et autre "fille de machin-ex star des années 80", "enfant de bidule-ex compétiteur en 90! Hein, comment??? ça manque méchament de charisme "tout ça"!

Le mot a été lâché: EMOTION, là où mainteanat je n'ai plus qu'une éventuelle ADMIRATION (ce qu'ils font est dément, y pas d'problème!). Et oui, à Justin, je préfèrerai toujours Keith Richards et sa gueule cramée par les excès.

Ces jeunes collectionnent les voies extrèmes à la vitesse grand V (4 essais, c'est  énorme!!!), médiatisent ça et au final, on s'en fout! Il manque très certainement une composante "artistique" dans tout ça (art=émotion, vous me suivez)

A part pour récupérer les méthodes de quelques blocs ou voies, ces vidéos n'ont AUCUN INTERET!!!

Que celui qui a rêvé, transpiré, fantasmé devant ce genre d'image  lève le doigt!

Aller, je me calme, c'est bien les gamins, continuez de vous éclater, et vive la grimpe!

Dernière minute!!!: Je viens de voir Sharma et Ondra tenter "dura dura": Alors là, ça envoie!!! The show must go on!