L'Homme, viscéralement, historiquement, lié au monde vertical, a recréé, avec ses constructions urbaines montant vers le ciel, l'environnement dans lequel il a "grandi".

Cet espace vertical artificiel est devenu, assez rapidement, le refuge d'autres espèces animales et florales, habituellement inféodées aux falaises...

Si vous voulez en savoir plus sur l’Hypothèse des Falaises Urbaines (Cliff Urban Hypothesis), RDV sur le lien suivant :

 http://www.zoom-nature.fr/la-pierre-est-en-nous/

Merci à Francis pour cette belle découverte sur la toile !