Combe à la vieille : Luc donne pas mal d'infos, parfois un peu compliquées à décrypter car il parle de voies pas forcément connues de tous (Traviata/moise poussin, on s'y perd un peu !). Mais la démarche de remettre au "goût du jour" certaines lignes (Imitation Cormot, Beauté cachée, etc) est plus qu'interessante. Le lien : http://bloggrincheux.canalblog.com/

Les voies courtes (compter une quinzaine de mètres quand même) et intenses existent à la Combe. Grimpant depuis plusieurs années avec Brendan qui apprécie particulièrement ce genre d'effort, je m'y suis mis aussi, n'hésitant pas à repérer des lignes qui autrefois , du fait de leur "faible" ampleur, ne m'avaient pas parues "dignes" d'être équipées ! Quelle erreur !!! Ce matin, nous avons callé tous les mouvements de "Maboule", juste à droite d' "Aérosmurf" (secteur fond de Combe). Superbe et intense, l'enchaînement va se mériter.

Dans la même gamme de voie courte, j'ai découvert avec plaisir la voie de Luc, "Et marche à l'ombre..." ( à gauche de "Nouvelle frontière"),  caractérisée par un court bombé intense sur inversées bien délicates à maîtriser; Une voie certes renforcée mais sans prises taillées, pour laquelle il va falloir s'employer sérieusement lors l'enchaînement... A suivre...