Lu sur le web, une sombre histoire de corde très intéressante :

Un gars se casse la gueule à Buoux sur le chemin d’accès, car une corde statique ancestrale ( complètement pourrie, il en convient lui-même) pète sous son poids ;

Pas content, un peu talé, il écrit … à la mairie de Buoux !

Extraits :

[…] Je trouve très dommageable que la ffme ou peut-être la mairie ne soit pas capable de changer un bout de corde de 15 mètres (15€) et de risquer la vie d’une personne […]

[…] Quoi qu’il en soit la corde est donc maintenant cassée et l’accès n’est absolument plus sécurisé. Je trouve cela bien triste pour un site mondialement connu !!! […]

 

L’équipeur local , P. Duret, est prévenu. Sa réponse, en mode cocotte-minute sous pression, mérite d’être étudiée !

Extraits :

1)      |…] Et vous, le mec super intelligent trouvez que le bon comportement c’est d’écrire au maire du village pour lui relater l’affaire |…] Mais vous sortez d’où là ??? En 2017 ??? Faut un peu se bouger, faire attention ou on met les pieds, et éventuellement vérifier le matériel en place … comme partout en escalade  |…]

 

2)      |…] Depuis quand ce sont les maires des communes qui gèrent l’escalade ??? Sur votre planète ??? |…]

 

3)      |…] pour un petit village comme Buoux, si y’a trois mail comme le vôtre par an, ça va les saouler !!! Y s’en foute de l’escalade, et ce qui est sûr c’est qu’il faut pas trop que ça fasse des vagues … c’est inimaginable ça ???? […]

 

Bon, j'y vais de mon petit commentaire (je reprend le numéro des paragraphes précédents):

1) Pierre Duret appartient à la même génération de grimpeurs "responsables" que moi : Une corde pète, j'ai été con car j'avais vu qu'elle était fragile, bien fait pour ma gueule...

Mais mais mais, oui Pierre, nous sommes en 2017  !!!... et les temps ont changé. Il faut trouver un responsable pour tout. Imaginons que le type se tue ou se retrouve dans un fauteuil : les assurances (les mêmes qui ont fait interdire Vingrau) chercheront un coupable. Rien à foutre que le gugusse ne soit pas capable de juger de la solidité d'un équipement.

2) Il me semble bien que se sont les proprio qui sont responsables d'une falaise s'il n'y a pas de convention. Buoux n'étant pas conventionné, le type "a raison" (lisez bien les guillemets) de se tourner vers la mairie (si la falaise est communale)

3) Que gagnent les communes à ce qu'il y est de la grimpe chez elles : RIEN, si ce n'est que des emmerdes (discutez avec certains maires du pays beaunois, vous verrez tout le "bien" qu'ils pensent de nous) ! Le retour des interdictions nous pend au nez !!!

DONC :

Si, comme cela semble être le cas, les conventions FFME disparaissent, il va falloir, encore une fois, s'adapter. Il semble bien que ce soit le mot clé de ce millénaire !

Mais j'ai un souci : comment faire ???