Suite de l'article précédent : Comment faire pour éviter qu'un accident de grimpe se transforme en interdiction de la falaise ? 

Et si on regardait du côté des autres pays ! Je pense en particulier à l'Angleterre et son style trad' sur coinceurs, plutôt accidentogène.

Quelqu'un sait il comment ça se passe quand un grimpeur se retrouve au tapis, car j'imagine que ça a du arriver plus d'une fois dans le Peak District ou à Gogarth ?