Je reviens sur un micro-évènement qui me chagrine depuis quelques jours. Il y a un peu plus d'une semaine, nous sommes retourné avec Luc à la roche percée.

Mon objectif était de découvrir une voie que j'avais équipée il y a quelques années et dans laquelle je n'avais jamais mis les pieds (et donc les mains !) : "Bonne pioche", enchaînée l'an passé par Charlotte (Première ascension) et proposée 8b+; 

La voie, depuis son équipement, était impraticable car un arbre qui se trouvait au pied rendait toute chute ultra dangereuse. Je n'avais jamais fait la démarche de le couper. Pour réaliser cette ligne, Charlotte a donc du le dégager, et  nettoyer le rocher, tant le lichen et autre végétation  l'avait colonisé...

On peut la voir sur une vidéo  de son site faire le crux de cette voie : http://chadurif.fr/blogs/136/aout-a-la-maison

8b+ !!! Je m'attendais donc à me faire sérieusement chahuter !

Vendredi dernier, me voici donc dans le passage. Et, oh surprise (mauvaise), je découvre une inversée taillée  pour enclencher le crux. Cette prise, la voici :

Bonne pioche 2

 

Vous en conviendrez, et c'est le cas de le dire, y a pas photo !!!

Renseignements pris auprès de la famille Durif, Charlotte utilise bien cette inversée (on le voit bien sur la vidéo, entre 15 et 30 secondes), mais dans sa version naturelle, qui l'oblige à poser une sérieuse lolotte. Car oui,mais faut- il le préciser, avec le larcinage de cette prise, le mouvement devient beaucoup plus simple !!! 

Je laisserai donc cette prise en l'état, la cotation passe donc à 8a/+, le reste de la voie est très chouette, avec une fin de crux bien sympa sur inversées suivi d'un beau pilier. 

Mais franchement, je ne comprends pas la démarche de celui qui a fait ça : 3 coups de foret de 12mm pour réaliser un pas qu'il ne pouvait pas faire, dans une voie qui n'est pas la sienne et qui a été enchaînée : Bravo l'artiste !