c'est en 86 je crois que j'ai croisé Gilles la première fois, et où ça s'il vous plait: en haut de Bouilland!!! J'équipais (déjà) et il avait pris des photos... 

Très vite, il nous a "rattrappé" en terme de niveau: c'est qu'il avait du potentiel, l'animal!

Pour ceux qui ne l'ont pas connu à cette époque, voici quelques photos "historiques" (merci Cracra!):

Un look fluo:

Mac 2

 Tyrolienne à Bouilland:

 Mac 5

Admirable:

Mac 1

 

 

Mac 3L

Ci dessus, avec Christian, le compagnon de cordée des débuts

 

Très vite, il a articipé à l'équipement et est devenu une figure de la grimpe locale. J'ai beaucoup hésité pour trouver l'annecdote qui le représente le mieux à mes yeux (il y en a tellement). Finallement, j'ai opté pour celle qui suit:

On est au début des années 90, en été, à Chamonix. Journée de pluie mais le lendemain, la météo annonce du beau. C'est donc aujourd'hui qu'il faut monter en refuge. Ni une ni deux, direction le montenvers et la mer de glace, ce soir, on sera au refuge de l'envers. Et nous voilà en train de courir sous la pluie, sur la mer de glace, en short!!! On double des cordées de vrais alpinistes un peu hallucinés par notre passage!!! Arrivés en fin d'aprem au refuge, acceuillis par la mythique Babette, qui nous apprend que les batteries du refuge sont en panne donc pas de courant. "Pas de problème, on va les réparer, hein jeanjean!" dis Mac en s'adressant à moi (pour qui changer une ampoule révèle de l'exploit!). Mais je suis serein, car l'électricité, c'est son domaine  à macou. Une demi heure plus tard, c'est réparé. Heureuse comme tout, la Babette nous proposera de dormir dans la chambre des guides (grand luxe, dormir dans le lit de Piolat!) après une soirée a chanter en jouant de la gratte... 

Voilà, pour moi, c'est ça Macou: t'arrives, illustre inconnu, dans un coin, tu repars en étant une star!!!

Ci-dessous, Macou au début des années 90, dans "Un endroit tout envers", à Bouilland :

Macou_en_90